FRONT DE GAUCHE 2012 : « Femmes égalité » nous soutient :-)

Cette note est rédigée avec une joie et un enthousiasme immenses au lendemain de la décision que vient de prendre l’association « Femme Égalité » de soutenir le Front de Gauche pour les présidentielles et les législatives de 2012 ! Il est vrai que j’ai une tendresse particulière pour les actions qu’elle mène courageusement auprès des femmes étrangères, sans papiers et celles des quartiers populaires, mais aussi pour leur charismatique et attachante présidente Ana Azaria que j’avais invité à s’exprimer depuis la tribune du débat « Femmes au bord de la crise financière » à la dernière fête de l’Humanité, organisé par Osez Le Féminisme, et qui m’a fait profiter de plusieurs formations.

En lisant le texte qu’elles ont publié au sortir de leur Rencontre Nationale les 11, 12 et 13 novembre, je ne m’étonne en rien de cet heureux ralliement qui est une issue naturelle à leur aspiration à une alternative antilibérale et unitaire, en rupture réelle avec les politiques menées au cours des dernières décennies.

En tant que militante de la société civile et du Front de Gauche, et en tant que femme qui subit tous les jours les effets de la situation qu’elles décrivent, je ne peux que souscrire à leur condamnation sévère des mesures antisociales et xénophobes que nous sommes en train d’essuyer, et de la dégradation des droits des femmes, premières victimes de la crise et des politiques d’austérité comme je ne cesse de le rappeler sur ce blog !

Que ce soit le Front de Gauche ou Femmes égalité, nous le disons maintenant en chœur : les droits des femmes ne peuvent être garantis que si nous remettons profondément en cause les règles du jeu libérales qui s’en prennent aux budgets des états, dont bien évidemment ceux alloués à l’égalité femmes-hommes et aux services publiques qui créent des millions d’emplois pour les femmes tout en leur permettant d’accéder au suivi gynécologique, à la contraception, à la garde des enfants en bas âge et j’en passe !

La dette, dont le capitalisme se sert aujourd’hui comme d’une épée de Damoclès pour nous forcer à avaler une avalanche de couleuvres libérales, est pourtant sa créature, celle de la spéculation et de la complicité des chefs d’état européens qui la grossissent à force d’opérations de sauvetage des banques, d’aides versées aux entreprises et de cadeaux fiscaux offerts aux plus riches. Si les patrons du CAC40 et les banquiers n’ont pas pâti des crises, il n’en va pas de même pour les femmes travailleuses ou chômeuses, avec et – surtout – sans-papiers, puisqu’aujourd’hui, 80% des travailleurs pauvres sont des femmes, et 83% des travailleurs à temps partiel, souvent imposé, sont des femmes !

A vrai dire, nous n’attendions pas moins d’une organisation qui s’est toujours battu, au nom de l’émancipation et du progrès, pour faire évoluer les droits des femmes et ceux de toute la société, d’autant que les femmes ont massivement participé aux mouvement sociaux qui se sont élevé ces dernières années contre la réforme des retraites, pour l’augmentation des salaires, pour un réel service publique de la petite enfance, contre les fermetures de centres d’IVG et de maternités, sans oublier les travailleuses sans-papiers qui font preuve d’un courage et d’une détermination sans bornes dans leur dure bataille pour leur régularisation.

Nous accueillons donc chaleureusement « Femmes Égalité » à nos côtés pour porter et défendre l’espoir d’une véritable politique de transformation sociale, antilibérale et unitaire, que nous appelons de nos vœux et que nous nous battons pour réaliser !

Déclaration de « Femmes égalité »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s